Le 28 décembre, l’anniversaire de la formation de l’Organisation du Mouvement pour l'Alphabétisation sous le commandement de l'Imam Khomeini (Que DIEU sanctifie son noble secret)

Le 28 décembre, l’anniversaire de la formation de l’Organisation du Mouvement pour l'Alphabétisation sous le commandement de l'Imam Khomeini (Que DIEU sanctifie son noble secret)

L’Organisation du Mouvement pour l'Alphabétisation est une organisation gouvernementale iranienne formée par l’ordre de l'Ayatollah Seyed Rouhollah Khomeini en 1979, afin d'enseigner la lecture et l'écriture aux adultes et aussi aux enfants qui n'ont pas accès à l'école (dans les zones défavorisées).

Dans le dernier Livre Céleste, le premier mot et le premier commandement divin exige la lecture.

Pendant de nombreuses années, l'un des programmes les plus importants que les colonialistes et les propriétaires de la richesse et de la duperie ont mis en œuvre pour réaliser l'esclavage intellectuel des nations, en particulier celui du peuple iranien, c’était la lutte qu’ils ont menée contre leur éducation.

 Le 28 décembre 1979, l’Organisation du Mouvement pour l'Alphabétisation a été formée sous le commandement de Rouhollah Khomeini. Cette organisation a été déjà gérée par un conseil d’administration, jusqu'à la nomination définitive de Hojjat Al-Islam Gharaâti comme son président.

Voici le texte du message de l'Imam Khomeini (Que DIEU sanctifie son noble secret) :

 Au nom de Dieu, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

« Noun. Par la plume et ce qu'ils écrivent ! »

La noble nation iranienne ! Vous savez que sous l’ancien régime, outre une dictature et de l’oppression, ce qui a dominé sur le peuple combattant de l'Iran, c’était l’ombre d’une propagande vide qui faisait des tonnes de rien. Cette nation était privée de ses besoins de base dans toutes les dimensions, alors qu’on prétendait qu’elle était au sommet du progrès. L'un des besoins essentiels pour chaque nation se trouve en termes de santé ou de logement, mais plus important encore, c'est l'éducation générale. Malheureusement, notre pays est héritier d'une nation qui était privée de cette grande faveur sous l'ancien régime, et la plupart de nos gens ne savent pas écrire ou lire, sans parler de l'enseignement supérieur.

C’est si honteux, dans un pays qui a été le berceau de la science et de la littérature et vit sous le règne de l'islam -qui exige la recherche du savoir comme une obligation-, le peuple soit privé d'écrire ou de lire. Sur un plan à long terme, nous devons transformer notre culture dépendante en une culture indépendante et autosuffisante, et pour le moment, sans perdre de temps et sans cérémonies fastidieuses, nous devons nous lever pour lutter contre l'analphabétisme, d’une manière urgente et par une mobilisation publique, pour que dans un proche avenir tout le monde puisse apprendre la lecture et l’écriture de base inshallah.

Pour ce faire, il faut que tous les illettrés se lèvent pour apprendre, et tous les frères et sœurs instruits se lèvent pour enseigner et le Ministère de l’Éducation se lève par tout son équipage et qu’il évite la bureaucratie et les formalités. Ô les frères et les sœurs dans la religion ! mobilisez-vous pour réparer cette défaillance douloureuse et pour déraciner complètement ce défaut. L'enseignement et l’apprentissage sont des cultes auxquels Dieu Tout puissant et Tout Miséricordieux nous a invitées. Que les Imams de la prière dans les villes et les villages fassent l’appel au peuple, et les instruits apprennent leurs frères et leurs sœurs à écrire et à lire et qu’ils n’attendent pas les mesures gouvernementales. Que les lettrés enseignent les illettrés et que ces derniers ne le refusent pas.

Je souhaite bien que le cher peuple iranien, avec son grand effort et sans perdre de temps, fasse de l’Iran une école, qu’ils consacrent par jour une ou deux heures de leurs temps libres à cette noble pratique. Enlevez-vous et Dieu Tout-Puissant est avec vous. Je prie Dieu Tout-Puissant pour le bonheur, la santé et le bien-être du noble peuple iranien. Que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur vous. Rouhollah Khomeini le 28 décembre 1979, le 8 safar 1400.

(SAHIFEH-YE NOUR, vol. 11, p. 161, le 28 décembre 1979).

Send To Friend