Décision de Trump sur le statut de Qods : crainte d’une escalade dans la région

Décision de Trump sur le statut de Qods : crainte d’une escalade dans la région

Un député israélien a mis en garde contre les conséquences de la décision de Trump sur le statut de la noble Qods et les risques d’une nouvelle escalade de violence dans la région.

Se disant préoccupé par une décision aux conséquences dangereuses et aux risques d’escalade, Dov Khenin, le député de la gauche israélienne à la Knesset, a déclaré qu’une telle décision pourrait menacer le processus politique et les efforts de paix.

S’exprimant lors d’une interview au journal allemand Tageszeitung, ce député israélien a également mis en garde contre la poursuite de la colonisation israélienne.

S’agissant du geste explosif de Trump sur l’épineux statut de la noble Qods, qui est une ligne rouge pour les Palestiniens et les musulmans, l’intéressé revient sur la rhétorique contre-productive du président milliardaire américain pour dire que ce dernier adore lancer des slogans vides et ne sait pas mâcher ses mots.

Se disant en faveur de la solution à deux États, seule option raisonnable à ses yeux pour régler le conflit israélo-palestinien, ce député de la Knesset a plaidé pour un rôle plus actif de la communauté internationale dans la région et pour la question ultrasensible de la Noble Qods.

« Si nous ne poursuivons pas l’option de paix, nous irons vers une escalade de violence qui placerait le Moyen-Orient au bord d’une explosion avec des conséquences graves pour le monde » a-t-il prévenu.

Il ajoute : « Il revient donc à la communauté internationale d’agir pour renforcer efficacement son influence sur les évolutions régionales et à faire progresser la solution à deux États ».

Par rapport au boycott des produits israéliens, le député de la Knesset a déclaré que ce geste reflète la position de la communauté internationale qui ne tolère pas la poursuite illégale de la colonisation par le régime de Tel-Aviv et la violation flagrante de la convention de Genève.

Qualifiant d’« égales » les protestations internationales contre la politique israélienne expansionniste, l’intéressé déclare que « cette question est politiquement et juridiquement, un obstacle pour la paix »

 Le député israélien a fini par dire que Trump ne peut jouer le rôle de médiateur « honnête » et « juste » de la paix dans le conflit israélo-palestinien, car il n’agit qu’en faveur des politiques du Premier ministre extrémiste israélien, Benyamin Netanyahu.

Send To Friend

COMMENTS

Write a comment or question
Prénom:
*  
Commentaire :
*  
Captcha:
Envoyer