Le Président Rohani rappelle la responsabilité de l'Europe pour préserver le PAGC

Le Président Hassan Rohani rappelle la responsabilité de l'Europe dans la préservation du PAGC

Le président Hassan Rohani a déclaré que l'Europe avait une grande responsabilité concernant le maintien en conformité par toutes les parties de l’ensemble des obligations du plan d’action global commun (PAGC).

Lors d'une rencontre avec madame Federica Mogherini la chef de la diplomatie de l’Union européennemonsieur Rohani a déclaré que l'Iran ne voyait aucun obstacle sur le chemin du développement des coopérations avec l’Union européenne.

Tout en soulignant l’effet positif des nombreuses coopérations dans le domaine du développement des relations entre l'Iran et l’Union européenne au cours de ces quatre dernières années, le président Hassan Rohani a insisté sur l’importance de ces mesures alors même que les différentes régions du monde, en particulier le Moyen-Orient, souffrent de tensions et de rivalités.

Selon lui l’accord sur le nucléaire, connu également sous le nom de PAGC, est une clé importante pour le rétablissement de la stabilité dans la région et pour le développement de la coopération entre l'Iran et les autres pays du monde.

Monsieur Rohani a dit : « L'Union européenne a joué un rôle positif dans la mise en œuvre du PAGC, et aujourd'hui la responsabilité de la sauvegarde de cet accord signé après tant d'efforts incombe à toutes les parties. »

Le président Hassan Rohani a qualifié la présence de la représentante de l'Union européennedans la cérémonie d'investiture de « signe de détermination » de la part de l'Iran  dans tous les domaines du développement de ses relations avec l'Union Européenne.

Après avoir insisté sur le strict respect par la République islamique d'Iran de ses obligations concernant le PAGC et sur les graves manquements de l'autre partie concernant ses propres obligations, le président iranien a ajouté que le parlement iranien (Majlis) allait répondre de manière appropriée aux toutes nouvelles mesures adoptées par le Congrès américain.

Et il a demandé avec insistance à ce que les parties du PAGC sur l’ouverture concernant le domaine bancaire et les activités économico-commerciales soient le plus tôt possiblepleinement opérationnelles.

Send To Friend