La confiance, la sérénité et la force, à travers le regard de l’Imam

La confiance, la sérénité et la force, à travers le regard de l’Imam

Lorsque l’Imam Khomeini est arrivé à l’aéroport de Paris, un des photographes iraniens ne savait pas que ce serait avec du retard, et si cela allait lui créer ou non des difficultés pour entrer dans la capitale. Rendez-vous bien compte du Guide (Rahbar) à cet âge-là, à ce stade de vie, et à ce niveau de lutte, qui part en direction du Koweït, et qui ne peut pas y entrer. Il avait aussi parlé de son départ en Syrie, qui ne s’est pas réalisé. Actuellement il est venu en direction de la France. Il a dit (Le photographe) : « Moi, en raison de ce métier particulier de photographe et de mes reportages, j’étais parti me placer debout à une table située dans un endroit sensible de l’aéroport, par devant lequel passaient les voyageurs. Je voulais voir et ressentir l’expression de la figure et du regard de l’Imam Khomeini. C’est pourquoi  j’étais parti me positionner dans l’angle le plus attrayant. Et j’ai eu la photo. Lorsque j’ai regardé à l’intérieur de l’appareil photographique, je l’ai correctement ajusté au niveau des yeux de l’Imam Khomeini afin qu’il prenne tout son regard. Dans celui-ci je n’ai vu que la confiance, la sérénité, la force et la certitude. » (Shahid (Martyr) Beheshti (Que DIEU sanctifie son noble secret), p.255)

Send To Friend