Quelle relation y a-t-elle entre la religion et la politique du point de vue de l’imam Khomeini ?

Et quel conseil l’imam Khomeini avait-il donné aux élites et aux savants à cet égard ?

ID: 65240 | Date: 2020/06/27
L’imam Khomeini en vertu de son devoir divin ne pouvait pas rester indifférent devant les problèmes du monde islamique et devant la domination des colonisateurs sur les pays islamiques. Il considérait la doctrine islamique, surtout du chiisme comme une doctrine à la fois politique et dévotieuse. L’imam fournissait des efforts à travers l’explication formelle et originelle des lois islamiques afin de montrer le véritable visage de cette religion au monde entier.  


Lisons ensemble une partie du testament divin de l’imam à cet égard :


« L’une des importantes conspirations, qui a vu le jour ces dernières années, notamment ces dernières décennies, et en particulier après la victoire de la révolution islamique, est l’énorme propagande des ennemis pour décourager les nations et surtout la nation dévouée iranienne, de l’islam. Malheureusement, parfois certaines de ces propagandes négatives influencent sur certains savants musulmans, et leur amènent à considérer l’ingérence d’un savant religieux dans les affaires gouvernementales et politiques comme un péché. Ceci est un grand fléau et une grande tragédie dont l’islam souffre.


Dans la réponse à la question posée, nous devons dire que le saint coran et la sunna du Messager de Dieu (saw) regorgent plus de lois et de règlements dans le domaine gouvernemental et politique que dans d’autres domaines. La plupart des lois dévotieuses de l’islam sont politico-religieuses. Le Messager de Dieu (saw) a formé un gouvernement comme les autres gouvernements du monde, cependant avec le but d’élargir la justice. À travers ce testament, j’espère que les écrivains, les sociologues et les historiens sortiront les musulmans de ce gouffre. Car, cela conduit les nations musulmanes à la destruction et ouvre la voie aux colonisateurs. Cependant, le gouvernement de droit garantissant l’intérêt des défavorisés, empêchant l’injustice et instaurant la justice sociale est le même que celui pour lequel le prophète (saw) et ses successeurs (as) ont fourni des efforts. C’est l’une des plus grandes obligations et son instauration fait partir des plus grands actes d’adoration, si la politique saine qui se trouve dans ces gouvernements fait partir des questions fondamentales et nécessaires. »


Source : Le testament politico-religieux de l’imam Khomeini (paix à son âme)