Le discour de l'Imam Khomeini à l'occasion de 22 Bahman, le jour de la victoire

ID: 46595 | Date: 2020/02/09

Au Nom d’Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux


Nation musulmane, héros et combattants d’Iran ! Par la Grâce de DIEU Exalté soit-Il vos luttes héroïques durant ce moment critique ont brisé une à une les obstructions du despotisme et de la colonisation, et votre Révolution Islamiques a dévoilé ses fleurs et ses fruits. Je tiens par ailleurs à exprimer mes remerciements et ma gratitude à chacun des frères et des sœurs, et voici quelques points dont je vous fais le rappel :


Vous avez révélé votre développement islamique et révolutionnaire au cours de vos luttes passées, et maintenant plus qu’avant, il vous est nécessaire de montrer cette évolution aux humains, afin de leur faire savoir que le peuple musulman iranien, sans aucune tutelle, peut choisir son propre chemin vers la prospérité.


Par conséquent, je vous invite premièrement à faire obstacle au désordre, à faire disparaitre l’anarchie, à ne pas laisser les agitateurs hostiles perpétrer des actes de pillage, à ne pas les laisser mettre le feu, punir les accusés, détruire les traces scientifiques, techniques, industrielles, et artistiques, et saccager les biens publics et privés. L’ennemi pour mettre à bas l’image du mouvement et le rendre réactionnaire et brutal, influence les individus dépravés et hostiles parmi le peuple musulman et les pousse à commettre de tels actes. J’annonce avec force que chaque personne qui prêtera main-forte à de telles opérations sera exclue de la société révolutionnaire de la Nation, et sera responsable devant DIEU Le Très-Haut.


Notez deuxièmement qu’en ce qui concerne la victoire sur l’ennemi, notre Révolution n’est pas encore arrivée à son terme. L’ennemi est doté de toutes sortes de moyens et d’intrigues, qu’il tient en embuscade contre nous. Et seulement la vigilance, l’ordre révolutionnaire, l’obéissance aux commandements du Leadership et du Gouvernement Islamique provisoire, pourront réduire en de vains efforts toutes les conspirations.


Troisièmement, les personnes qui détiennent prisonniers des ennemis ne devront jamais exercer de violence à leur encontre ou les harceler. Soyez affectueux et bienveillants à l’égard des captifs comme le préconise la Tradition islamique, et naturellement il appartiendra au Gouvernement Islamique d’exécuter le procès et la justice pour les faits qui leur sont reprochés.


Je veux de vous tous mes chers frères et sœurs que vous collaboriez avec le Gouvernement révolutionnaire provisoire, qui est l’héritier d’une série d’échecs de gouvernements corrompus, afin que par la Force et la Puissance de DIEU et l’entraide, nous construisions le plus tôt possible un Iran islamique florissant et libre, envié par le reste du monde.


Que le Paix, la Miséricorde et la Bénédiction d’Allah soient sur vous                                                  


 Ruhollah al-Musawi al-Khomeini                                                                                                                           


22 Bahman 1357 (11 février 1979)